Organisation


Rédigé le Lundi 25 Mai 2015 à 00:04 | Lu 2172 commentaire(s)



Le Congrès
Le Parti socialiste se réunit tous les quatre ans en Congrès ordinaire.
Le Secrétaire général du Parti y présente un rapport traitant des questions de politique générale, de doctrine et de la vie du Parti.
Des rapports plus spécifiques peuvent être présentés à la demande du Comité central.
Les rapports devront être communiqués aux structures de base au moins un mois avant la tenue du Congrès.
Des congrès extraordinaires pourront avoir lieu sur décision du Comité central ou à la demande de la moitié plus une des coordinations.
A tous les Congrès du Parti, les coordinations sont représentées au prorata des cartes vendues dans une proportion fixée par le Comité central.
Le Comité Central
Le Conseil national élit le Comité central.
Le Comité Central se réunit au moins trois fois dans l’année sur convocation du Bureau Politique.
Il peut également se réunir à la demande des 2/3 de ses membres.
Le Comité Central est l’instance chargée de l’administration du Parti et à ce titre :
- il contrôle l’exécution des décisions du Congrès, du Conseil National et du Bureau Politique,
- il contrôle également l’exécution des programmes d’activités et apprécie le fonctionnement de toutes les structures du Parti,
- il examine toute question relative à la vie de la Nation.
Les travaux du Comité Central sont dirigés par un membre du Bureau Politique.
Le Comité Central comprend des membres de droit :
- le Secrétaire Général du Parti,
- les délégués des Coordinations,
- les délégués des mouvements intégrés
- et les personnes désignées par le Secrétaire Général du Parti.
Il comprend en outre :
- les membres du Conseil Consultatif des Sages,
- les représentants de Vision Socialiste et du Réseau des Universitaires Socialistes
- et les représentants de l’Ecole du Parti.
Le Comité Central crée, en son sein, des commissions chargées d’étudier les questions soumises à son contrôle, avis ou approbation.
Chaque commission est dirigée par un Président assisté de deux Vices présidents et d’un rapporteur, choisis en dehors des membres du Bureau politique.
Les commissions du Comité Central sont :
1. Commission Politique (Vie et Gouvernance du Parti / Vie politique nationale)
2. Commission Finances – Modernisation et Gestion du Patrimoine
3. Commission Relations internationales, Intégration africaine et Questions transfrontalières (Nouveau multilatéralisme, nouvelles économies émergentes, partenariat public-privé, terrorisme, blanchiment d’argent, trafic de drogue, maladies et grandes endémies)
4. Commission Economie – Bonne gouvernance et Emploi : (Cadre macro-économique – Gouvernance économique – Programmes sectoriels, marché, coûts de production etc…)
5. Commission du Développement rural
6. Commission Education, Formation, Culture
7. Commission Femme, Famille et Solidarité
8. Commission Jeunesse, Emploi, Sports et Loisirs
9. Commission Aménagement du territoire, Décentralisation et Développement durable
10. Commission électorale
11. Commission de Discipline, de l’Ethique et des Valeurs
12. Plateforme d’analyse, de veille et d’action (Réflexion et action sur l’avenir du Parti – Occupation de l’espace politique – Définition et mise en œuvre des stratégies face aux échéances futures)
13. Cellule de Communication (placée sous l’autorité du Secrétaire Général)

Le Bureau Politique (BP)
Le Comité central élit en son sein le Bureau politique.
Il en fixe la composition et les effectifs sur proposition du Secrétaire général du Parti. 
Le Bureau politique est l’organe exécutif des décisions du Comité central et du Secrétaire général du Parti. 
Il règle, entre les réunions du Comité central, les questions politiques et administratives. 
Il en rend compte au Comité central et prépare les autres documents de travail.
Sous la direction du Secrétaire Général du Parti, le Bureau Politique a compétence sur tout ce qui se rapporte à la vie du Parti et de la Nation.
Le Bureau Politique se réunit  une fois par mois ; un thème est retenu à l’occasion de chaque réunion.

Le Secrétariat Exécutif National (SEN)
Le Secrétariat Exécutif National définit les orientions et fixe la feuille de route des activités du Parti .
Il prépare les réunions du Bureau Politique et du Comité Central.
Il se réunit tous les 15 JOURS.

  
Le Comité : 
Le comité est la cellule de base du Parti Socialiste. Il est une unité de voisinage et un organe de proximité. 

Le comité reçoit les mots d’ordre et les directives du Parti. 
Il recueille les avis et les suggestions des militants. Il prend en compte l’ensemble des besoins des populations. 

Le comité assure, avec l’appui des structures du Parti créées à cet effet, la formation, l’éducation, l’encadrement et la mobilisation permanente des militants. 
Le comité développe, avec ses membres et/ou ceux des comités proches, des activités à caractère économique (G.I.E., PME, tontine …etc.), culturel ou sportif. 
Chaque comité doit comporter au moins 25 membres et au plus 100. 
  
En zone rurale, il peut exister plusieurs comités dans un même quartier ou dans un même village. De même, plusieurs villages peuvent former un comité. 
  
En zone urbaine, il peut exister plusieurs comités dans un même quartier. 
L’Assemblée générale du Comité élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général
  
La Section 
  
La Section est la structure du parti qui regroupe un ensemble de comités. 
La section suit et contrôle l’activité des comités qui la composent. 
Elle doit également : 
 
  • fixer le programme de formation des militants et veiller à sa bonne exécution, en collaboration avec l’antenne régionale de l’Ecole du Parti et dans les conditions définies par le cahier des charges de l’Ecole du Parti,
  • examiner et transmettre au Secrétaire Général de la coordination les avis et suggestions des comités relatifs aux activités du Parti,
  • mettre en œuvre et contrôler l’exécution des programmes d’action du Parti,
  
La section urbaine regroupe 10 à 20 comités contigus dont le total des effectifs doit être compris entre 250 et 2000 membres. 
  
La section rurale regroupe tous les comités d’une même communauté rurale. 
  
Plusieurs sections d’une même commune peuvent constituer une Union Communale de Sections dont le rôle est d’assurer la liaison entre les sections d’une même commune non érigée en coordination et comportant au moins deux sections. 
  
Elle assure notamment : 
 
  • l’élaboration de la politique communale du Parti et le suivi de son exécution par ses élus municipaux.
 
  • la mise en place d’une direction communale de campagne à l’occasion des élections municipales.
  
  
La Section est administrée par une Commission Administrative dont les membres sont les délégués élus par les comités qui la composent. 
  
L’Assemblée Générale de la Section. élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général.
  
  
La Coordination 
  
Les différents types de Coordinations sont : 
 
  • la Coordination départementale formée par l’ensemble des sections rurales et communales d’un même département ;
  • la Coordination communale formée par l’ensemble des sections d’une commune ;
  • et la Coordination rurale formée par un ensemble de sections rurales. Elle peut également comprendre une ou plusieurs sections communales.
  
La Coordination est administrée par une Commission Administrative constituée par les délégués élus par les C.A. des sections qui la composent. 
  
La C.A. de la coordination élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général. 
  
La coordination prend toutes les initiatives nécessaires pour : 
 
  • assurer l’exécution correcte des décisions du Secrétaire Général du Parti, du Bureau Politique et du Comité Central,
  • examiner les avis et suggestions des sections relatifs aux activités du Parti et prendre les décisions qui sont de son ressort,
  • exécuter les programmes d’activités du Parti.
  
La coordination doit, en outre, prendre toutes les initiatives d’ordre économique, financier et social de nature à améliorer son fonctionnement et à contribuer à la promotion des militants. 

L’Union de Coordination 
  
Il existe trois types d’Unions des Coordinations : 
 
  • l’ensemble des coordinations d’une même commune forment l’Union Communale des Coordinations ;
  • l’ensemble des coordinations d’un même département forment l’Union Départementale des Coordinations ;
  • et l’ensemble des coordinations d’une même région forment l’Union Régionale des Coordinations.
  
Union des Coordinations Communales : L’Union des Coordinations Communales est administrée par une Commission Administrative constituée par les délégués élus par les C.A. des Coordinations qui la composent. 
  
La C.A. de l’union des coordinations communales élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général. 

L’union communale de coordinations a pour missions principales : 
 
  • l’harmonisation des activités des coordinations situées dans la commune,
  • la définition de la politique municipale du Parti et le suivi de son exécution par ses élus municipaux.
  
  
Union des Coordinations Départementales : L’Union Départementale des Coordinations est

administrée par une Commission Administrative constituée des délégués élus par les C.A. des

coordinations qui la composent. 

La C.A. de l’union départementale des coordinations élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général. 
L’union départementale de coordination assure les missions suivantes : 
 
  • la mise en place d’une direction départementale de campagne à l’occasion des élections présidentielle, législatives et locales
  • la définition des thèmes locaux de campagne pour appuyer les thématiques  définies au niveau national par le Parti
  • et le suivi des activités des députés issus du département ; à ce titre ils entendus tous les  six mois sur leurs activités parlementaires.
  
  
Union Régionale des Coordinations 
L’Union Régionale des Coordinations est constituée par des délégués, dont les Secrétaires généraux, élus par les coordinations. 
  
Elle est administrée par une Commission Administrative dont les membres sont élus par les C.A. des coordinations. 
  
La C.A. de l’union régionale des coordinations élit, en son sein, un bureau dirigé par un Secrétaire général et où toutes les coordinations sont représentées. 
  
L’union régionale prend également en charge : 
 
  • la mise en place de la direction régionale de campagne à l’occasion des élections présidentielle, législatives et locales. 
                                 
  • la coordination des activités des directions locales de campagne à l’occasion de toutes les élections,
  • la centralisation des résultats de la région et leur transmission à la direction du Parti,
  • l’élaboration et le suivi de l’exécution du cahier des charges de l’antenne régionale de l’Ecole du Parti.

Organisation

Le Conseil Consultatif des Sages 
Le Parti socialiste dispose d'une structure regroupant les anciens du Parti, dénommée LE CONSEIL CONSULTATIF DES SAGES. 
Le rôle de ce Conseil consiste à aider le parti par ces avis : 
- à prévenir les crises possibles et à les résoudre, 
  
- à contribuer à l’instauration d’un climat politique convivial au sein du Parti et de la Nation. 
  
L’école du Parti Socialiste 
  
Le Parti socialiste dispose d’une institution de formation et d’éducation politique dénommée « ECOLE DU PARTI SOCIALISTE ». 
  
L’Ecole du Parti  est chargée : 
  
     -   de l’administration de l’Ecole ; 
      -   de la mise en œuvre des programmes prévus dans le cahier des charges. A ce titre, il élabore, pour le compte du Bureau Politique et du Comité Central, les rapports d’activités trimestriels et annuels destinés à informer la Direction du Parti sur l’état d’exécution du cahier des charges. 
      -  de la coordination des activités de toutes les structures et organes de l’Ecole. 
Elle veille également à la tenue régulière des séminaires et ateliers de formation au niveau de toutes les instances du Parti. 
En rapport avec le Secrétariat  National aux élections et aux affaires juridiques, l’Ecole du Part est chargée d’organiser des séminaires de formation en matière électorale 
Le Directeur de l’école du Parti est membre du Bureau Politique. 
  
Vision Socialiste 
  
Le Parti socialiste dispose d’une structure dénommée « VISION SOCIALISTE » qui regroupe des cadres des secteurs public et privé, membres du Parti. 
  
Les membres de « VISION SOCIALISTE » désignent le coordonnateur de cette structure à l’occasion de leur assemblée générale de renouvellement. 
  
Cette structure est chargée à la demande du Secrétaire Général du Parti, du Bureau Politique ou du Comité Central, d’étudier les problématiques centrales du Parti et de la Nation et contribuent à l’animation idéologique du Parti. 
Le Coordonnateur du VISION SOCIALISTE est membre du Bureau Politique. 
 
Le Réseau des Universitaires 
  
Le Parti socialiste dispose d’une structure dénommée « RESEAU DES UNIVERSITAIRES SOCIALISTES » qui regroupe des chercheurs, des universitaires et des professeurs des établissements d’enseignement supérieur, membres du Parti. 
  
  
Les membres du « RESEAU DES UNIVERSITAIRES SOCIALISTES » désignent leur coordonnateur  à l’occasion de leur assemblée générale de renouvellement. 
  
Il est chargé à la demande du Secrétaire Général du Parti, du Bureau Politique ou du Comité Central, d’étudier les problématiques centrales du Parti et de la Nation et contribuent à l’animation idéologique du Parti. 
Le Coordonnateur du RESEAU DES UNIVERSITAIRES est membre du Bureau Politique.
 



Le Mouvement National des Femmes Socialistes 
 
Les femmes du Parti socialiste s’organisent en un mouvement dénommé « MOUVEMENT NATIONAL DES FEMMES SOCIALISTES », intégré au Parti. 
  
Le MOUVEMENT NATIONAL DES FEMMES SOCIALISTES est autonome dans son organisation et dans son fonctionnement. 
  
Le Mouvement National des Jeunesses Socialistes 
  
Les jeunes du Parti socialiste s’organisent en un mouvement dénommé « MOUVEMENT NATIONAL DES JEUNESSES SOCIALISTES », intégré au Parti. 
  
Le MOUVEMENT NATIONAL DES JEUNESSES SOCIALISTES est autonome dans son organisation et dans son fonctionnement. 
 
  • De 13 à 25 ans révolus, le jeune socialiste milite obligatoirement dans les structures des jeunesses socialistes,
 
  • De 26 à 30 ans révolus, le jeune socialiste peut opter, soit pour militer chez les adultes, soit pour rester chez les jeunesses socialistes
 
  • A plus de 30 ans, le militant doit obligatoirement s'inscrire sur le registre du comité adulte.
S’agissant des jeunesses féminines, le recrutement s’effectue également à partir de 13 ans, avec la possibilité pour celles qui sont mariées d’adhérer au MOUVEMENT NATIONAL DES FEMMES SOCIALISTES. 
  
Le Mouvement National des Travailleurs et des Comités d’entreprise Socialistes 

Les travailleurs du Parti socialiste s'organisent en un mouvement dénommé « MOUVEMENT NATIONAL DES TRAVAILLEURS ET DES COMITES D’ENTREPRISE SOCIALISTES », intégré au Parti. 
Le MOUVEMENT NATIONAL DES TRAVAILLEURS ET DES COMITES D’ENTREPRISE SOCIALISTES est autonome dans son organisation et son fonctionnement. 
Tous les membres du Parti socialiste appartenant à la même entreprise, à la même corporation, au même service ou aux divers centres d’activités économiques (marchés, gares routières, villages artisanaux, domaines industriels etc…) y forment des structures des travailleurs socialistes.  
Le MOUVEMENT NATIONAL DES TRAVAILLEURS ET DES COMITES D’ENTRPRISE SOCIALISTES a pour principale mission de maintenir et d’entretenir l’influence du Parti socialiste dans le monde du travail.  
   
Les Militants de l’extérieur 
  
Le Parti socialiste organise ses militants de l’extérieur conformément aux lois et règlements du pays d’accueil. 
                                                                                          
Le Parti socialiste reconnaît des mouvements d’initiative et d’action qui souhaitent, dans divers milieux de la société, œuvrer avec lui pour relayer son projet de société. 
  
L’organisation et les règles de fonctionnement de ces mouvements relèvent d’un Règlement intérieur particulier.



Le Parti socialiste reconnaît des mouvements d’initiative et d’action qui souhaitent, dans divers milieux de la société, oeuvrer avec lui pour relayer son projet de société. 
L’organisation et les règles de fonctionnement de ces mouvements relèvent d’un Règlement intérieur particulier. 

Les règles d'organisation et de fonctionnement des organes spécialisés, des mouvements intégrés, des instances du Parti à l’extérieur ainsi que des mouvements d’initiative et d’action sont précisées dans des règlements intérieurs particuliers qui ne peuvent en aucun cas, être en contradiction avec les statuts et le règlement intérieur du Part
 



Dans la même rubrique :
< >





Partager ce site

Derniers tweets
Parti Socialiste : Journée du Souvenir, en hommage au Président Léopold Sédar SENGHOR https://t.co/4LDkW8eEIi https://t.co/U7B2Y1EDEO
Dimanche 17 Décembre - 08:49
Parti Socialiste : Journée du Souvenir », en hommage au Président Léopold Sédar SENGHOR Renouant avec une tradition bien établie, le P… https://t.co/2q9KkgcwlZ
Dimanche 17 Décembre - 08:29
Parti Socialiste : RÉSOLUTION DE l’UNION COMMUNALE PS DE RUFISQUE: &nbsp;Les QUATRE coordinations de la ville de Rufisque : 24ème...… https://t.co/cKxip8jIfC
Mercredi 1 Novembre - 21:00

Inscription à la newsletter