Contribution (Moi Cheikh Yerim SECK, expert en sciences politiques et juridiques)


Rédigé le Mercredi 29 Août 2018 à 11:46 | Lu 213 commentaire(s)



Contribution (Moi Cheikh Yerim SECK, expert en sciences politiques et juridiques)
« Savoir parler a toujours été savoir se taire, savoir qu'il ne faut pas toujours parler". La crise de valeurs est profonde, les condamnés pour délits sexuels se posent en garants et gardiens des valeurs morales de la république. Ils occupent l'espace médiatique, distribuent les bons et mauvais points tout en oubliant qu'ils représentent ce qu'il y a de plus bas, de plus abject et de plus répulsif de notre société. Ils ne font ni honneur et ni fierté aux valeurs morales pour lesquelles nos ancêtres ont versé le sang pour construire ce pays. Ils n’obéissent qu'à leurs bas instincts. De telles personnes devraient se murer plus souvent dans le silence car elles incarnent les valeurs que nous ne devons, en aucun cas, transmettre à nos enfants.
 
Dans son édito du 27 Août 2018 titré "Ousmane Tanor Dieng parle, reparle et s'enfonce", Cheikh Yerim SECK enfile son manteau d'homme sage, garant de bonnes moeurs, gourou de la communication et expert en sciences politiques et juridiques. Il n’hésite pas à offrir, à qui veut l’entendre, ses précieux conseils en sciences et communication politiques.
Critiquant les récentes sorties du Secrétaire Général du Parti Socialiste Sénégalais, enfonçant des portes ouvertes, Mr SECK a livré son verdict incontestable et tant attendu par tout le peuple Sénégalais : Il s'agit, selon lui, d'une erreur de communication. Sans avoir besoin de lui présenter les détails de la stratégie du Parti Socialiste, ce grand monsieur n'ignore évidemment pas qu'après avoir pris la décision historique de soutenir le candidat désigné par la coalition BENNO BOKK YAKAAR pour l'intérêt du Sénégal, les militants attendaient de leur Secrétaire Général un message fort pour galvaniser et mobiliser les sénégalais qui hésitaient afin que ces derniers puissent descendre sur le terrain et assurer un second mandat au président SALL. Cet exercice, Ousmane Tanor DIENG l’a réussi avec la mention très honorable. Il a su trouver les mots justes et a abordé, sans langue de bois, tous les sujets qui étaient sur la table. Les sénégalais exigent cette transparence de leurs dirigeants et Tanor DIENG, ayant toujours incarné les valeurs d’un homme d’état, ne déroge pas à la règle.
 
Il a su trouver les mots justes. Ces mots d'encouragement, dont seuls les grands hommes, dignes, irréprochables et visionnaires savent faire usage. Devrions-nous reprocher à un homme d’avoir pu trouver les mots justes pour rassembler et encourager ses camarades? Devrions-nous conseiller à tel homme de cultiver l’opacité lorsqu’il s’agit de l’avenir du Parti Socialiste, de plusieurs centaines milliers de militants et du Sénégal? Quelle audace ce Mr SECK! Il ne nous semble pourtant pas évident qu'il jouisse d'une expertise en sciences politiques. Nous éviterons de parler de ses bonnes moeurs, elles n’existent pas, il ne doit sa réputation qu’à sa dépravation.
Abordant le procès de Khalifa SALL, il n'hésite pas à accuser le secrétaire général Ousmane Tanor DIENG d'avoir livré Khalifa SALL à la justice ; "l'infernale machine judiciaire" selon ses propres termes. Nous y sommes ! Voilà un délinquant sexuel, reconnu coupable et condamné, qui ne doit sa liberté qu'à la clémence de la justice et qui n'hésite pas, en guise de remerciements, à accuser cette même justice d'être irresponsable et sous l'emprise de partis politiques: "L'ingratitude est un vice contre nature, les animaux mêmes sont reconnaissants" disait Louis-Philippe de Ségur, la bassesse de Mr SECK n'a décidément plus de limites.
Dans son infinie sagesse, Mr SECK conseille finalement à Ousmane Tanor DIENG d'observer le silence, sous peine de se découvrir. Tous nos remerciements Mr SECK pour votre attention et vos conseils, mais nous nous en passerons. Vous en avez plus besoin que quiconque.

 
Le secrétariat à la communication du MJESE













Partager ce site

Derniers tweets
Parti Socialiste : "Alioune NDOYE apporte des précisions concernant son parcours au sein du PS (Partie 3)" : https://t.co/Xf1Or7Qk8v via @YouTube
Samedi 22 Septembre - 00:23
Parti Socialiste : "Alioune NDOYE apporte des précisions concernant son parcours au sein du PS (Partie 2)" : https://t.co/zFUrgvK7xe via @YouTube
Samedi 22 Septembre - 00:03
Parti Socialiste : "Alioune NDOYE apporte des précisions concernant son parcours au sein du PS (Partie 1)" : https://t.co/rrFvbPL4rU via @YouTube
Vendredi 21 Septembre - 23:48

Inscription à la newsletter