A l'assaut de la capitale, les Jeunesses socialistes commencent par yarakh


Rédigé le Dimanche 30 Août 2015 à 22:19 | Lu 173 fois | 0 commentaire(s)



Pour l’opinion publique sénégalaise, la thèse de la « jeunesse-menace » prime souvent sur celle de la « jeunesse-ressource ». C’est cette conception que les Jeunesses socialistes du Département de Dakar essaient de battre en brèche, considérant que les jeunes sénégalais constituent l’avenir du pays, et ce parce qu’ils détiennent une part active dans le processus  de développement de la Nation.

Dans le cadre de la tournée départementale, les Jeunesses socialistes de Dakar sont revenus aux sources en faisant une excursion à la neuvième coordination (Hann) qui était une portion de l’ex quatrième coordination. Cela a permis de rappeler aux populations de Yarakh-Hann Bel Air que les instructions du Parti concernent en premier lieu à la fois la mobilisation et la participation démocratique des jeunes dans l’espace politique sénégalais.

Sous l’œil protecteur des Sages, jeunes et femmes de la neuvième coordination ont répondu présent à la Cafétéria de Yanakh afin de perpétuer les actions amorcées par les instances de Direction du Parti. D’ailleurs la Présidente de la 9e coordination, la camarade Mamy Gueye, a rappelé à l’assistance l’importance de la formation des jeunes et des Femmes pour le développement du Sénégal.

Pour les Jeunesses socialistes de Dakar l’heure est à l’action, parce que l’essor du peuple sénégalais passe par la reconquête socialiste du Pouvoir. De plus, les jeunes, qui constituent un partenaire et un atout incontestable dans le développement durable, la paix et la cohésion sociale au sein de la Nation, ont besoin de stratégies fortes pour impulser une nouvelle conception de la politique.
Ayant  conscience de ce rôle primordial à jouer, les jeunesses socialistes  ont posé un premier pas sur le chemin qui mène au Palais présidentiel. 
La neuvième coordination n’est que le premier arrêt, le train des Jeunesses socialistes de Dakar  fait cap sur Yoff…