Rencontre entre le Parti Socialiste et le Forum Social Mondial


Rédigé le Mardi 9 Juin 2015 à 00:37 | Lu 65 fois | 0 commentaire(s)



Rencontre entre le Parti Socialiste et le Forum Social Mondial
Une  première entrevue entre le parti Socialiste et le Forum Social Mondial : Que de perspectives !

Deux mains qui agissent en communion valent certainement mille mains qui travaillent chacune de leur côté.  C’est ce qu’ont bien compris le forum social et le parti Socialiste.

C’est lors d’une rencontre du mercredi 27 avril 2015 que ces deux entités se sont convaincues qu’une telle démarche constituait, à n’en pas douter, la meilleure option. En effet, les émissaires du Forum Social sénégalais représentant le Forum Social Mondial ont foulés le sol de la maison du parti Socialiste aux environs de 17h. Le camarade Secrétaire Général  fit, avec une forte délégation du parti, les bons offices. Il affirma le plaisir qui anime tout le parti de recevoir le Forum Social Mondial à la salle Lamine Gueye au sein de la Maison qui porte le nom de Léopold Sédar Senghor.
Après les présentations des différents membres de chaque délégation, le camarade Ousmane Tanor Dieng réitéra ses propos et exprima la joie qui anime la délégation qu’il dirige d’échanger dans le cadre de la construction d’un autre monde, d’un autre Sénégal. Plusieurs préoccupations ont été soulevées de part et d’autre, notamment  au sujet des politiques publiques, de la mise en œuvre des conclusions des Assises Nationales, ou encore de la valeur ajoutée du Sénégal a la CEDEAO. Ce fut également l’occasion d’aborder de nombreux autres thèmes liés à la solidarité, l’économie, les migrations, l’éducation, le rôle des Femmes et des Jeunes dans la construction du Sénégal,  l’intégration Africaine etc.  Les questions de l’eau et des ressources halieutiques, de la sécurité dans la sous-région ont aussi été traitées. Le drame de la méditerranée, fut largement déplorée par les Femmes présentes à cette rencontre, à telle essence que l’idée d’une structure de régulation de la migration a été émise. L’extrémisme religieux et les conflits postélectoraux ont en outre été foncièrement condamnés.
Toutes les personnes présentes se sont mises d’accord sur un fait : il faut agir ensemble pour le bien du peuple sénégalais, d’autant plus que le parti Socialiste et le Forum Social prônent les mêmes idées, les même principes. La collaboration est de mise car toute communauté suppose la présence d’un ensemble d’acteurs qui contribuent à sa bonne marche et nécessite pour son essor une infaillible participation de ces dits acteurs.  Il existe donc un lien étanche entre l’option politique et la dynamique
associative.

 Qui parle d’un autre monde, parle d’une autre économie. Pour que le Sénégal puisse sortir de la situation dans laquelle il s’enlise depuis un certains temps, il faut que les partis politiques travaillent main dans la main avec les mouvements sociaux. Il est temps que la relation entre le citoyen et le  politique soit reformée. Le politique ne doit plus être le protecteur du capital mais celui de la démocratie. Il faut amorcer le rétablissement de la relation de confiance entre le peuple sénégalais et ses représentants politiques, promouvoir davantage des principes tels que la solidarité, la social-démocratie, l’éthique ou encore la bonne gouvernance  au sein des populations pour que  le Sénégal et l’Afrique s’en sortent.

En outre, comme l’a si bien exprimé le camarade Barthelemy Diaz, il faut supprimer les obstacles  qui empêchent le Sénégal de prospérer, dépasser certains clivages et parler franchement des questions majeures qui nous interpellent tous.  Pour  réaliser un tel souhait, il faudra « se donner la main et avoir un seul parti : le Sénégal » afin d’arriver à des consensus forts et d’atteindre nos objectifs.
Pour terminer, les deux entités se sont entendues sur le fait que le Sénégal  ne saurait prendre son envol que suite à une introspection citoyenne aboutissant à la prise de conscience par le citoyen de son devoir envers la nation. Il faudra également qu’il y ait concordance entre les promesses et les réalisations des politiques, ce qui nécessite une réflexion sur les contraintes du pouvoir et leur intégration dans la conception des politiques publiques.
             
 
 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Avril 2017 - 19:55 Coordination de France (Communiqué N°2017001)






Partager ce site

Derniers tweets
Parti Socialiste : Secrétariat exécutif national (52 ème séance): Les élections législatives du 30 juillet... https://t.co/4pEsYRyHeo https://t.co/u0igEWVh78
Samedi 12 Août - 02:23
Parti Socialiste : RT @APS_Officiel: BBY rafle la mise avec 125 députés sur 165 (officiel) https://t.co/y7kaBsXgxh
Samedi 5 Août - 10:42
Parti Socialiste : RT @APS_Officiel: BBY rafle les 5 centres de vote de la commune de Kaffrine https://t.co/jcgLmF0Giu
Lundi 31 Juillet - 01:21

Inscription à la newsletter