Journée du Souvenir en hommage à Léopold Sédar SENGHOR


Rédigé le Mercredi 21 Décembre 2016 à 22:16 | Lu 63 fois | 0 commentaire(s)


Propos introductif de Aïssatou DIAGNE Co-coordonnatrice de Vision socialiste


Journée du Souvenir en hommage à Léopold Sédar SENGHOR
Monsieur le Secrétaire Général du Parti Socialiste, Président Ousmane Tanor DIENG, Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales
Messieurs et Mesdames les membres du Secrétariat Exécutif
Messieurs et Madame les membres du Bureau Politique
Chers cadres de Vision Socialiste
Chers camarades Socialistes
Cher co-coordonnateur Alpha Bayla GUEYE
Aujourd’hui est un grand jour, jour de joie et tristesse, toutes nos pensées vont vers un homme, l’émotion nous gagne, nous sommes nostalgiques et avons envie de nous souvenir encore de ce poète président, je veux nommer Léopold Sedar SENGHOR.
Notre visite ce matin au musée nous a replongés dans les souvenir les plus profonds de notre 1er président de la République, fondateur du Parti Socialiste.
Quelle fierté de revivre à travers cette visite, les moments de sa vie, son univers pleins de sens, regarder et toucher parfois subtilement les objets auquel il tenait, que d’intimités partagés avec lui sous le regard grave et attendri d’un de ses héritiers, de ses anciens collaborateurs ou fidèles ami, je veux nommer Ousmane Tanor DIENG, Mar DIOUF, Guirane NDOYE, etc.  
L’enfant de Djilor, Koor Dior, Koor Siga, est né le 09 Octobre 1906  à Joal et nous a quitté par un jour de 20 décembre 2001à Verson.
Le fils de Gnilane Bakhoum était un poète, écrivain, homme politique français, puis Sénégalais et premier président de la république du Sénégal, il fut le premier Africain à siéger à l’académie française
Senghor avait un attachement profond à la négritude, concept qu’il développe avec Damas et Césaire en 1932, il fonde le journal de l’étudiant noir pour défendre ces valeurs
De son rêve de créer la fédération Africaine, il arriva à impulser la fédération malienne
Grand défenseur de la culture, il organisa le premier festival mondial des arts nègres
Chers camarades,
Le fils de Basile Diogoye nous a quitté, mais reste bien installé dans l’histoire de la pensée contemporaine, n’est-ce pas lui-même qui disait sur  le nègre visionnaire « oui, je suis historique. Non pas par mes mérites, mais par les circonstances », oui camarades, sa pensée reste actuelle.
Le président poète fait partie des intellectuels qui ont contribué à modifier profondément et durablement le paysage intellectuel et politique mondial, son œuvre est devenue une clé de lecture du temps  présent
15 ans après sa mort, sa voix n’a cessé de s’affermir, on en veut pour preuve cette religion si chère à Senghor « la civilisation de l’universelle, le rendez-vous du donner et du recevoir, fédérant les traditions par-delà leurs différences »
Senghor, en imaginant la civilisation de demain, symbiose vivante de tous les continents, de tous les peuples, de toutes les races, pressentait la mondialisation, la globalisation
Monsieur le Président,
Qu’il me soit permis d’avoir une pensée à une grande dame, une poète et écrivain, un socialiste de conviction qui a servi notre parti, je veux nommer Feue Rokhaya Aminata Maiga KA
Aujourd’hui, cette journée du Souvenir que nous organisons est son œuvre, nous espérons suivre ses traces dignement, elle nous a laissé un bel exemple d’engagement au service de son parti
Comment saluer ta mémoire, chère camarade !
Pour lui rendre hommage, nous paraphrasons, l’écrivain Hamidou DIA « comment saluer ta mémoire grande sœur au cœur de basalte, d’une intégrité morale et intellectuelle irréductible ? Femme d’une rare élégance gracile et délicate au port altier. Tu fus une femme de fidélité, d’abord à la mémoire de ton mari, l’illustre Abdoul Anta KA, au PS parti de ton cœur et de ta raison généreuse, mais devrais-je dire surtout ?aux lettres Africaines qui furent ta véritable patrie. Car tu savais que la littérature est une patrie universelle. Militante engagée, femme de lettres féconde croisée de la condition féminine à l’exquise urbanité et d’une fervente et discrète piété, tu fus un exemple car ta vie est exemplaire. Sa  méditation sera féconde pour qui en fera son viatique. Notamment pour tes sœurs Africaines, tes collègues enseignants, tes camarades politiques, ta famille spirituelle et les citoyens de la république endeuillée des lettres 
Je te pleure  Aminata Maiga KA, espérance de la paupière, rosée du matin, fleur si vite, si et si tôt flétrie. Métisse culturelle et biologique, princesse du peuhle du Guidimaka, reine Songhaï de Tombouctou la sainte, repose en paix et que Dieu, dans son infinie Miséricorde, t’agrée en son paradis, maintenant que le destin jaloux t’a réduite cendres pour nourrir les racines de ta vie »
Aminata, la saint louisienne, tu es née  un jour de 11 Janvier 1940 et tu nous as quittés  un jour de 20 Novembre 2005 
Le Parti Socialiste se souviendra toujours de toi, car tu fus des nôtre jusqu’à la fin de ta vie, quelle noblesse ! Une vraie Socialiste   
Monsieur le Secrétaire Général
Notre thème général qui s’intitule « Actualité de la pensée de Senghor » a donc tout son sens, nous le verrons demain lors de la table ronde avec les brillantes plaidoiries que feront les étudiants du mouvement des élèves et étudiants socialistes, qui ont fait un excellent travail, permettez en votre nom et au non de Vision de Socialiste de les féliciter avant terme, car en avant-première, nous avons été fascinés par leur volonté, leur engagement et motivation à servir le Parti Socialiste avec désintérêt
Dis-moi quelle jeunesse tu as, je te dirais quelle avenir tu auras, ces jeunes-là assurent et rassurent.
Parce que nous sommes socialistes, nous avons des valeurs communes, on doit donc construire et partager ensemble nos savoirs
Ces valeurs socialistes doivent guider nos actions de tous les jours, nos comportements
Chers camarades,
Nous ne devons pas faillir, l’héritage est riche mais lourd de responsabilité, le parti Socialiste est un parti historique, transcendant les générations, nous devons donc le préserver, le protéger  de toute agression interne et externe pour qu’il reste et demeure toujours debout quel que soit vicissitudes, nous devons pouvoir nous retrouver autour de l’essentiel, pour sa survie et sa pérennité
Une mission, on la sert ou la trahit, un Parti, aussi, on le sert ou on le trahit.
De grâce, chers militants, tous ensembles servons notre Parti Socialiste, l’avenir est lumineux, si nous ne sommes pas trop pressés, ne disait –il pas « Dieu est avec les patients, la patience est la mère du bonheur »
Il nous a tracé une vision globale et éclairée, les valeurs socialistes sont impérissables
Monsieur le Président, SG, merci encore pour tout ce que vous faites pour préserver cet héritage, depuis 2000, vous ne ménagez aucun effort pour que le parti socialiste reste débout, nous pouvons gagner le pari si on est tous unis autour de vous car comme Senghor, vous êtes un homme éclairé, tout simplement vous êtes une chance pour le Parti socialiste.
Soyez assurés et rassurés, que dans cette noble mission, Vision socialiste et les cadres que nous sommes vous accompagneront en tout temps et en tout lieu
« Cultivons l’unité, la cohésion, la solidarité et tout ceci dans un esprit de camaraderie », disait SG
Socialistes, nous sommes, socialistes nous demeurons, pour un PS uni et fort, prêt à toutes les conquêtes futures, cela dépend de nous, ne l’oublions pas chers camarades
Je vous remercie




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Avril 2017 - 19:55 Coordination de France (Communiqué N°2017001)






Partager ce site

Derniers tweets
Parti Socialiste : Secrétariat exécutif national (52 ème séance): Les élections législatives du 30 juillet... https://t.co/4pEsYRyHeo https://t.co/u0igEWVh78
Samedi 12 Août - 02:23
Parti Socialiste : RT @APS_Officiel: BBY rafle la mise avec 125 députés sur 165 (officiel) https://t.co/y7kaBsXgxh
Samedi 5 Août - 10:42
Parti Socialiste : RT @APS_Officiel: BBY rafle les 5 centres de vote de la commune de Kaffrine https://t.co/jcgLmF0Giu
Lundi 31 Juillet - 01:21

Inscription à la newsletter