Article n°110


Rédigé le Lundi 19 Octobre 2015 à 22:43 | Lu 14 commentaire(s)



La responsabilisation des populations et le développement des collectivités locales ont toujours été au cœur des préoccupations socialistes. C’est en ce sens que les gouvernements socialistes ont entrepris de faire de la décentralisation, le mode de fonctionnement de l’Etat à travers l’ACTE I et l’ACTE II  adoptés respectivement en 1972 et 1996.
En 2014, au regard des mutations socio-économiques marquant une nette évolution du monde et un changement notoire dans le fonctionnement des institutions, le besoin s’est fait sentir de franchir un autre pas dans le processus de développement des populations, celui de l’ACTE III. En 1972 et en 1996, les socialistes avait choisi d’instaurer une  dynamique inclusive afin de créer des cadres de mobilisation et de valorisation de la citoyenneté et d’impulser le développement à partir des collectivités territoriales.
S’inscrivant dans la continuité des réformes antérieures, l’acte III a eu pour objectif de les améliorer en corrigeant les faiblesses constatées dans leur mise en œuvre.
Un an après son adoption, la loi 2014-29 du 24 avril 2014 modifiant la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant code des collectivités locales devait faire l’objet d’une évaluation. Une tâche que le Parti Socialiste a choisi d’accomplir lors de la quatrième session thématique de son Bureau Politique. 
En effet, le dimanche 6 septembre 2015 à la maison Léopold Sedar Senghor, les membres du Bureau Politique ont tenu un atelier de réflexion autour de la question.
Sous la présidence du Secrétaire Général Ousmane Tanor Dieng et la présence effective d’éminents experts de la décentralisation entre autres le Professeur  Ismaëla  Madior Fall  et le Ministre Souty Touré, les membres du Bureau Politique ont, sur la base de leurs diverses expériences, construit une « réflexion collective » pour aboutir à des propositions susceptibles d’inspirer le gouvernement dans la préparation de la deuxième phase de l’Acte III de la décentralisation. Après le discours d’ouverture du Secrétaire Général Ousmane Tanor Dieng qui s’est appesanti sur la philosophie de base de la décentralisation et ses objectifs originels, les élus locaux d’obédience socialiste ont apprécié l’acte III dans la diversité des ordres des collectivités locales.
Ainsi, le professeur Guorgui Ciss et l’honorable député Cheikh Seck ont axé les allocutions introductives sur le processus de réforme portant acte III et les ressources financières qui s’y arriment. S’en est suivi d’excellentes contributions basées sur des expériences vécues. Les camarades Jean Baptiste Diouf, Abdoulaye Vilane, Babacar Thioye Ba  et Ibrahima Barry ont évalué l’acte III en étudiant respectivement les cas d’une ex-commune d’arrondissement, d’une commune urbaine, d’une communauté rurale, d’une ville comme Dakar et d’un conseil départemental.
A l’issue de ces différentes interventions et avant cloture des travaux modérés par le Professeur Abdoulaye Elimane Kane,  la parole fut donnée aux experts qui saluèrent l’initiative prise par le Parti Socialiste et abreuvèrent l’assistance de principes gouvernant l’acte III de la décentralisation dont la première phase de mise en œuvre a suscité bien des remous au sein des collectivités territoriales.
La mise en place d’une commission de synthèse des offres de solutions et des contributions a ponctué cette journée cloturée autour d’un bon déjeuner socialiste.
 
 
 



Dans la même rubrique :
< >





Partager ce site

Derniers tweets
Parti Socialiste : Secrétariat exécutif national (53 ème séance du Samedi 14 octobre 2017): Réuni en... https://t.co/u3Ea0efWgg https://t.co/RSu65YbuVi
Lundi 16 Octobre - 09:35
Parti Socialiste : Cette drôle candidature de Barth (Contribution): Comme tout le monde, c'est à travers... https://t.co/bbhW0d2ZFY https://t.co/LWFuxpZ1wv
Jeudi 28 Septembre - 21:20
Parti Socialiste : Temoignage de Ousmane Tanor DIENG (Décès Djibo Laity KA): Nous avons appris, avec une... https://t.co/ckgG3bsf1Y https://t.co/MlKTMYX9oc
Samedi 16 Septembre - 08:23

Inscription à la newsletter